La France de demain
 
Agrandir / réduire l'article
Bidonville à Paris

Ils sont venus de Bulgarie, ils ont le droit d'être là, ils sont en situation régulière, mais ils gagnent une misère (environ 50 euros par mois contre 200 dans leur pays !).

Voici un extrait de la revu de presse de Michel Grossiord d'Europe 1 :

Mon confrère [journaliste] a escaladé le talus qui borde le boulevard périphérique parisien du côté de la porte de Bagnolet pour découvrir ce qu'il appelle « un sidérant bidonville de toiles de tentes ». 104 exactement, il les a comptées, alignées sur l'herbe entre les massifs de roses et les peupliers. De l'autre côté du périphérique, il y en a encore une quarantaine. Elles abritent des Bulgares. Campement d'hommes uniquement vivant là dans des conditions déplorables. « Je dors dans ma tente, raconte l'un d'eux. Je mange à la soupe populaire à Père-Lachaise, je me douche aux bains publics à Gambetta. » Des capsules de bière incrustées dans la terre ont formé un tapis devant une grande tente. Les fourrés servent de toilettes de fortune. Le matin, vers 5 heures, ces Bulgares (et les Roumains qui sont également nombreux) rejoignent les chantiers de travail au noir. Ils gagnent 50 euros par jour, alors que le salaire moyen est de 200 euros dans leur pays.

A lire ou écouter en entier ici : Michel Grossiord : "Bidonville à Paris" (Europe 1, 25/06/2007)

Mise à jour :

Voici un lien vers un reportage photo disponible sur Flickr (merci à Riks) : http://www.flickr.com/photos/gaelturpo/sets/72157594543244408/

 
Evaluez ce billet en lui donnant une note sur 5 : Vous pouvez aussi nous soutenir sur Wikio
Note : 4.3/5 pour 20 votes
 
Envoyer à un ami
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   riks  ›  mardi 10 juillet 2007 à 00:36

Je viens de découvrir un reportage photo à ce sujet. http://www.flickr.com/photos/gaelturpo/sets/72157594543244408/

 
2.   didier grassineau  ›  dimanche 14 octobre 2007 à 20:04

Ces messieurs députés européens qui vivent sur la même planète mais pas dans le même monde se sont lancés dans l'ouverture des frontières sans penser au résultat.Et au lieu de commencer par aider les pays a évoluer économiquement on autorisé l'entrée de pauvres hères rêvant de l'eldorado qui bien entendu n'existe pas et les bidonvilles qui avaient disparus a la fin des années 1970 repoussent comme des champignons! ci c'est ça L'Europe.. non merci et je suis content d'avoir voté non a cette Europe

 
3.   Photography-Aloyse  ›  mardi 9 septembre 2008 à 10:41

C'est bouleversant de voir ça de nos jours... :( En tout cas un grand Bravo... ça n'a pas du être évident d'aller vers eux? Moi aussi j'essaie depuis quelques temps de faire des reportages sur la misère en France... Des SDF à Paris par exemple, mais c'est assez délicat... comment faire pour ne pas tomber dans le Voyeurisme? Pouvez vous me donner un conseil?

Merci.

Les Enfants de Don Quichottes sont en ligne sur mon site, partie galerie.

 
4.   sophie  ›  jeudi 8 janvier 2009 à 18:47

paris la plus belle ville du monde voici l'article sur http://www.chermou.org voitures http://www.twinibila.com

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

 
Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

 
‹ retour à l'accueil
 
 
 
http://www.wikio.fr/a_la_une BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones meilleur site politique