Comme je l'avais déjà indiqué ici avec quelques "exemples" concrets, on a beaucoup entendu le candidat Sarkozy parler de "moralisation nécessaire du monde politique", malheureusement les faits contredisent cette promesse.

Dernière en date, M. Patrick Devedjian, Secrétaire général délégué de l'UMP et Député des Hauts-de-Seine, a traité Mme. Anne-Marie Comparini (MoDem) de "salope" devant des caméras :

La scène s'est passée lors d'un reportage, filmé par la chaîne lyonnaise TLM, consacré aux premiers pas parisiens des députés du Rhône nouvellement élus, Michel Havard (UMP) et Pascale Crozon (PS). Renaud Muselier, député des Bouches-du-Rhône, venait de présenter Michel Havard au secrétaire général délégué de l'UMP en lui expliquant qu'il avait battu sa rivale du MoDem, Anne-Marie Comparini. C'est après l'avoir félicité, que Patrick Devedjian ajoute : "cette salope"

(Merci à Sarkofrance)

A l'heure où le Président Sarkozy nous parle d'ouverture à tout va, il devrait rappeler à ses fidèles lieutenants qu'un minimum de respect vis à vis de ses adversaires ne serait que le minimum. Ce n'est pas une question de politique, mais tout simplement d'éducation et de politesse.

Pour rappel, en son temps, Devedjian avait participé à des rixes violentes contre des étudiants de gauche alors qu'il était membre du groupuscule d'extrême droite "Occident". Il était d'ailleurs accompagné de personnes comme Gérard Longuet ou Alain Madelin. Il a depuis fait repentance... (Plus de détails sur Wikipédia : Occident (mouvement politique))

Mise à jour : J'avoue que je ne m'y attendais pas, mais l'information a été reprise par de très nombreux médias ce matin (le Parisien et Europe 1 au moins). Je vous mettrai un lien vers la réaction d'Anne-Marie Comparini dans la journée.

Mise à jour : Anne-Marie Comparini a déclaré au micro d'Europe 1 : "Ces propos, je les trouve choquants, déplorables. Comment peut-on, dans notre pays, créer la culture du débat si l'on parle ainsi de ceux qui défendent des valeurs différentes"

La ministre de la Justice, Mme Rachida Dati s'est également dite scandalisée d'après Le Nouvel Observateur : "Il est intolérable qu'on puisse qualifier (ainsi) une femme, politique ou pas" a-t-elle indiqué à la presse. Elle n'a pas souhaité indiquer si des poursuites étaient envisageables ou non. (Source : L'insulte de M.Devedjian à Mme Comparini est "intolérable", selon Rachida Dati)

Mise à jour : Une nouvelle vidéo reprenant les réactions de tous les intéressés, Devedjian inclus

La vidéo a malheureusement été supprimée de Dailymotion...