Les Echos, via Libération, nous apprend que le gouvernement n'envisagerait non pas 10 000 suppression de postes (voir mon billet "Suppression d'emplois dans l'éducation" ici) mais 17 000 postes !

A lire ici : 17.000 postes supprimés dans l'Education ? (Libération, 05/07/2007)

Je vous invite à lire mon billet "Non remplacement des fonctionnaires : de fausses économies" qui nous indique, selon Le Monde, que ce ne sont que des économies de bout de chandelle qui ne feront gagner presque rien à l'état.