La France de demain
 
Agrandir / réduire l'article
EDF n'entretiendrait pas ses centrales nucléaires

Voici une interview assez alarmiste sur l'état des centrales nucléaires françaises et le refus d'y investir de l'argent de la part d'EDF.

Les centrales ne sont pas aux normes tout simplement parce qu'EDF refuse de payer pour les travaux de mise à niveau, quitte à falsifier les données sismiques pour se couvrir. Le budget nécessaire serait, d'après les documents que nous avons obtenu chez EDF, de 1,9 milliards d'euros.

[...]

EDF explique clairement qu'il est hors de question de payer ces sommes. Il y est écrit noir sur blanc les intentions d'EDF de faire du lobbying «au plus haut niveau de l'Autorité de sûreté», ce qui passe par la recherche d'experts complaisants.

[...]

Officiellement, ils se contentent de dire: «Nos centrales sont conçues pour résister». Ils communiquent le moins possible en attendant que l'actualité passe à autre chose, c'est la politique du silence. Mais, alors que les accusations que nous portons contre eux sont graves, ils ne nous ont jamais attaqués pour diffamation. Ce qui veut bien dire quelque chose.

«EDF refuse de payer pour mettre ses centrales aux normes» (Libération, 17/07/2007)

J'avoue que je ne sais pas à quel point cette news est fiable étant donné que cette personne est ouvertement anti-nucléaire, mais elle provoque chez moi une interrogation : une entreprise semi-publique refuse d'investir de l'argent dans la sécurité pour des raisons de rentabilité évidente, quid d'une entreprise privée ?

Il convient de noter que ce refus de modernisation intervient déjà dans un marché dérégulé (partiellement du moins) et donc explique que l'entreprise est déjà des pressions fortes d'un point de vu financier.

L'état possède encore presque 90% du capital d'EDF et on nous promet, via une loi, que EDF restera public. Il convient de noter que de nombreux précédents montre que ceci n'est en rien une garantie : l'Etat ne pouvait passer sous les 50% dans France Télécom de part la loi... avant que celle-ci ne soit changé le 31 décembre 2003 ! Notez la date de cette loi, date tout à fait propice à l'absence de débat. De même l'Etat ne pouvait passer sous les 80% de GDF de part la loi... avant que la fusion avec Suez ne soit envisagée.

Personnellement, la privatisation d'EDF me fait peur. Avoir un problème sur une ligne téléphonique, un train en retard ou une coupure temporaire de gaz n'engendre pas autant de dangers et de risques qu'un problème dans une centrale nucléaire.

Voici un lien intéressant vers la description de l'entreprise : EDF (Wikipédia). Je vous conseille la (longue) section sur "Les arguments échangés autour de la réforme sur les finances et la rentabilité"

 
Evaluez ce billet en lui donnant une note sur 5 : Vous pouvez aussi nous soutenir sur Wikio
Note : 5.0/5 pour 3 votes
 
Envoyer à un ami
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   al  ›  mercredi 20 mai 2009 à 13:28

et ils ont joué ne bourse les provisions pour démnatèlement ....

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

 
Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

 
‹ retour à l'accueil
 
 
 
http://www.wikio.fr/a_la_une BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones meilleur site politique