En lisant en détail les sondages, on découvre des choses assez étonnantes cachées derrière les chiffres de popularité à la gloire de Nicolas 1er.

Prenons ainsi le sondage TNS-Sofres pour Le Figaro-Magazine paru samedi 4 août. On y apprend que 64% des Français interrogés font confiance à Nicolas Sarkozy (-1 point par rapport au précédent). Il s'agit d'un très joli score, il sera d'ailleurs relayé par la presse française dans son ensemble.

Mais si on rentre dans les détails, nous découvrons que :

  • 79% pensent que l'action du gouvernement n'est pas efficace en matière de lutte contre la hausse des prix (15% étant d'un avis inverse)
  • 67% pensent qu'elle n'est pas efficace dans la lutte contre le chômage (25% pensant le contraire)
  • 50% ont l'impression que les choses ont tendance à aller plus mal (contre 28% qui estiment qu'elles vont s'améliorant et 18% qui pensent qu'il n'y a aucun changement)
  • 58% pensent que beaucoup de conflits sociaux surgiront dans les mois à venir (tandis que 34% croient qu'il y en aura peu), et 54% pensent qu'ils se résoudront par la négociation et le compromis (contre 37% qui craignent des violences).

Tout ceci est beaucoup moins glorieux ! Dommage que les médias ne prennent pas le temps de nous détailler un peu plus leurs informations :(

L'ensemble du sondage est disponible ici : Baromètre politique Août 2007 - Le Figaro Magasine (TNS-Sofrès)