La France de demain
 
Agrandir / réduire l'article
Les vacances de M. Sarkozy

Un article du Monde revient sur les vacances de M. Sarkozy et sur l'attitude peu diplomatique de Cécilia Sarkozy vis-à-vis de la famille du président Bush. Des menaces directes envers des journalistes français présents ont d'ailleurs été proférées :

[...]

Aux Etats-Unis, la presse accréditée à la Maison Blanche suit en détail les activités du président américain, y compris pendant ses congés. En Grande-Bretagne, en Espagne ou en Allemagne, le coût des vacances du chef de gouvernement fait l'objet de communiqués. En France, le porte-parole de l'Elysée, David Martinon, interrogé sur le sujet, répétait : "Nous ne sommes pas au courant. D'ailleurs, cela relève de sa vie privée." C'est finalement le chef de l'Etat lui-même qui a fini par répondre à la fameuse question.

[...]

C'est aussi pour tenter de préserver le relatif anonymat de ses amis que le président français a piqué une grosse colère, le 5 août, contre les photographes qui le "shootaient". Et eu ce geste inimaginable aux Etats-Unis pour un chef de l'Etat : bondir sur le bateau des journalistes – qui n'étaient pas des paparazzis – pour se saisir un moment de leurs appareils.

[...]

Le 12 août vers midi, au lendemain de la rencontre avec le président américain, deux journalistes tombent à nouveau nez à nez avec… l'épouse du président et deux amies. Les apercevant, Mme Sarkozy ne cache pas son agacement. La situation, en effet, est embarrassante. Mme Sarkozy, en short clair et simple tee-shirt blanc, ne paraît pas particulièrement souffrante. Elle glisse quelques mots à l'officier de sécurité et ce dernier s'approche des deux journalistes :

"[...] Ne nous obligez pas à appeler vos patrons à Paris pour vous faire rapatrier. Si vous dites que vous l'avez vue, ça va encore faire des sous-entendus."

Les dessous des vacances de Nicolas Sarkozy (Le Monde, 18/08/2007)

A cette petite menace, il convient d'ajouter un mensonge. En effet, Sarkozy a crié sur toutes les ondes qu'il avait voyagé sur un vol régulier d'Air France, laissant ainsi penser qu'il faisait attention au budget de la France.

Faux ! Le Canard Enchaîné du 15 août a révélé que la vraie raison est qu'il n'y avait pas assez de place dans le Falcon présidentiel (14 sièges) pour suivre le Président dans un tel voyage. Le Falcon a ainsi suivi l'Airbus d'Air France avec à son bord ses agents de sécurité.

Affirmer que ce déplacement ne coûtait rien aux français est ainsi un joli mensonge. Mais que ne ferait-on pas pour son image !

C'est d'ailleurs avec ce même Falcon qu'il a fait son aller retour pour l'enterrement de Mgr Lustiger.

Je ne conteste pas son droit à la vie privée ou à prendre des congés de millionnaire, mais je conteste son droit à mentir pour uniquement se mettre en avant et ensuite à venir se plaindre qu'il y ait des photographes. Quand on met en scène sa vie de président devant des médias, il faut avoir conscience qu'on joue avec le feu et qu'aucun dérapage se sera passé sous silence... enfin, sauf si on compte sur ses amis patron de presse[1]...

Notes

[1] Souvenez vous de Sarkozy critiqué par ses homologues européens. Critiques absolument pas reprises en France, ou si peu (cf. La politique économique de Sarkozy est critiquée en Europe)

 
Evaluez ce billet en lui donnant une note sur 5 : Vous pouvez aussi nous soutenir sur Wikio
Note : 5.0/5 pour 1 vote
 
Envoyer à un ami
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   Jeux de moto  ›  lundi 18 janvier 2010 à 20:54

Tout simplement triste !

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

 
Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

 
‹ retour à l'accueil
 
 
 
http://www.wikio.fr/a_la_une BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones meilleur site politique