Avec les vacances d'un côté et une reprise de boulot chargée de l'autre, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour écrire sur le blog ces derniers temps, je m'en excuse.

Pour me faire pardonner, voici un petit billet à lire sur le blog "Journal d'un avocat (2.0)" : Démagogie ordinaire (Me Eolas, 22/08/2007)

Quelques extraits :

Notre président bien aimé a décidé de prendre le taureau par les cornes et de montrer qu'il réagit immédiatement à l'affaire de l'enlèvement suivi du viol de ce garçonnet à Roubaix.

[...]

L'annonce de « l'ouverture d'un hôpital fermé » devrait en soi suffire à tout un chacun à se convaincre de ce qu'il est en présence de démagogie, ou que Pierre Dac est resuscité et a pris le pouvoir.

Mais dans la retranscription de la conférence de presse où ces mesures ont été annoncées, un passage m'a fait sourire, du sourire de Bearmarchais : pour ne pas avoir à en pleurer.

Un journaliste présent pose, comme première question après ces annonces :

...

La suite ici