La France de demain
 
Agrandir / réduire l'article
Pays de m.... !

Parfois, j'ai honte d'être français. Cette honte, je la ressens bien sûr quand on accueille à bras ouvert un dictateur-terroriste (qui en plus se moque de nous ouvertement[1]). Mais cette honte, elle est encore plus forte quand je vois comment la France, pays dit des droits de l'Homme, traite les étrangers.

Il y a quelques jours, deux grévistes de la faim, en détention au centre de Mesnil-Amelot ont été expulsés vers le Gabon et le Congo[2][3]. Qu'est ce qui me fait honte là dedans ? Après tout, me diront certains, si on garde les sans papiers en France, on risque de créer un appel d'air (et peut être ont ils raisons, je ne sais pas). Non, ce qui me choque, plus que l'expulsion en elle même est le fait qu'au moins une de ces deux expulsions était totalement illégale ! En effet, M. Paul Wem avait posé un recourt qui est suspensif (cf. Réseau Education Sans Frontière). Il n'aurait jamais du être mis dans cette avion. Mais de cela, le gouvernement s'en moque, il préfère se débarrasser d'un gêneur quitte à ce que celui-ci puisse revenir en France légalement d'ici un ou deux mois. Au moins, on aura eu un peu de calme dans ces prisons inhumaines en attendant.

Et c'est cela qui me fait honte : avoir un gouvernement, une justice, une administration et une police qui ne s'appliquent même pas les règles qu'elle érige et nous impose. Comment peut on après ça dire aux sans papiers qu'ils sont en situation illégale si soit même on se met dans l'illégalité ? Le gouvernement perd ici toute crédibilité...

Et que penser du système de notation du Ministre de la honte l'immigration ? Si si, vous savez, ce critère qui dit que M. Hortefeux doit sortir 25000 personnes de France. Mais bo...el ! C'est d'hommes et de femmes dont on parle là !
Déjà, pourquoi 25 000 ??? On en parle depuis des mois et des mois, et on n'a toujours pas de réponse : par définition, on ne connaît pas exactement le nombre de clandestins en France. S'il y en a 20 000, pourquoi chercher à mettre 5 000 malheureux supplémentaires dehors et mettre une mauvais note à notre ministre ? Et s'il y en a 30 000, pourquoi chasser 25 000 personnes et épargner 5 000 autres ? Il n'y a pas un truc qui vous choque là ?
Ensuite, quand on voit que certains sont expulsés de manière illégale, ne peut on pas s'interroger sur le lien entre ce chiffre intenable et ces actions illégales ? Evidement que oui !

Je m'arrête là car je pourrai continuer longtemps (notation du gouvernement par une entreprise privée, le massacre annoncé du code du travail, de la sécu, etc etc) et je n'ai pas trop envi de m'énerver ce soir.

Monsieur Sarkozy disait "la France, on l'aime ou on la quitte". Et bien non, la France, si on ne l'aime pas, on doit se battre pour la faire changer. C'est cela la démocratie.

Notes

[1] Ceci dit, j'ai beau trouver cela scandaleux, honteux et ignoble, le fait que Kadafi se soit moquer de notre Sarko 1er de la sorte me fait sourire... même si j'ai un peu honte de cela...

[2] Centres de rétention : deux meneurs sanctionnés par l’expulsion (Libération, 05/01/2008)

[3] Un second gréviste de la faim du Mesnil-Amelot expulsé (Nouvel Observateur, 05/01/2008)

 
Evaluez ce billet en lui donnant une note sur 5 : Vous pouvez aussi nous soutenir sur Wikio
Note : 4.0/5 pour 1 vote
 
Envoyer à un ami
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   Fabien Limoges  ›  lundi 7 janvier 2008 à 22:20

Chapeau ! Tu as absolument raison la France de SARKO 1er. est bien une France de Merde. C'est quoi cette politique où l'on mélange le public et le privé ? Pourquoi Sarko n'a pa démissionné alors qu'il est en dessous des 50% ?

 
2.   Damien B  ›  lundi 7 janvier 2008 à 22:25

Il me parait difficile et dangereux qu'un président démissionne dès qu'il est sous les 50%.

Difficile car on serait bon pour faire des élections tous les ans car le français a une grande faculté d'oubli : on vote pour une personne, on râle ensuite contre cette personne et on fini par revoter pour la personne en question. Les élections sont là pour sanctionner ou récompenser une politique. Et c'est là où Sarko a réussi son coup en se faisant passer pour neuf alors qu'il était dans la majorité, à la tête de l'UMP et au gouvernement.

Dangereux ensuite car si on faisait ceci, le gouvernement ne marcherait plus qu'aux sondages et ne prendrait plus aucun risque. Bon, remarque, c'est déjà un peu ce qui est fait :)

Et n'oublions pas que les sondages sont fait par des entreprises privées, sans controles et sur un panel de personne. Bref, on est très très loin d'une élection.

Donc, luttons, condamnons, proposons et militons pour qu'aux prochaines élections et aux suivantes pour que nous n'oublions pas !

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

 
Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

 
‹ retour à l'accueil
 
 
 
http://www.wikio.fr/a_la_une BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones meilleur site politique