A lire, un article sur Rue 89 concernant la politique d'immigration en Europe. Thierry Mariani avoue lui même qu'il s'agit d'une bonne façon de faire bouger les choses : on ne peut imposer quelque chose en France car le sujet est sensible ? Qu'a cela ne tienne, on le fait en Europe, loin des projecteur puis on l'applique en France en disant "c'est pas nous, c'est l'Europe". Bref, on essaye de faire croire que le problème vient de l'Europe en faisant oublier à tous que les décisions de l'Europe sont presque toutes validées par les Etats.... Et après on s'étonne qu'il y a de plus en plus d'euro-septiques :(

Thierry Mariani, vice-président de la délégation pour l'UE à l'Assemblée nationale, se souvient que le gouvernement avait été quelque peu chahuté à l'époque:

L'allongement avait provoqué un tollé, alors que ça reste la durée la plus courte en Europe. Les questions d'immigration passent plus facilement au niveau européen et la France a intérêt à éloigner la prise de décision pour éviter les campagnes de presse.

...

Sans-papiers: enfermés jusqu'à dix-huit mois? (Rue89, 16/01/2008)