Rue89 relaye une petite information assez amusante mais aussi inquiétante : le site de l'UMP d'Ile-de-France a mis une photo du périph' bouché sur son site pour illustrer que la politique de Delanoé est désastreuse sur ce point.

Le gros problème est que cette photo est un montage photo grossier ! En petit, il ne se voit pas, mais agrandi, c'est loin d'être le cas !

Rien que ça, c'est déjà grotesque, mais bon, on reste dans la lignée des photos montage à la Paris Match (sauf que eux, c'était bien fait). Ce qui est encore plus grotesque est leur "contre argumentation".

La réponse faite à Rue89 :

"Cette photo a été prise parce qu'elle était en première position dans la liste de la recherche que nous avons effectuée (dans le but d'illustrer l'article). Notre erreur a été de ne pas l'agrandir pour voir vraiment ce qu'elle représentait"

Evidement, quand on est le premier parti politique de France et qu'on entre en campagne, pourquoi faire attention et essayer de comprendre ce que l'on montre (qui est tout aussi important que ce que l'on dit) !

Et celle que l'on trouve sur leur site web :

Bien évidemment, il n’y a pas besoin de maquiller une photo pour montrer le périphérique parisien embouteillé ! Un grand nombre de Franciliens en font malheureusement l’expérience chaque jour.

Pourquoi maquiller une photo alors ?

Dans notre infolettre du 11 janvier, nous avions illustré un article sur le projet de péage du périphérique par une photographie de 3 cm²(c’est à dire à peine plus grosse qu’un pin’s).

Alors, comme ça, si la photo est petite, on a le droit de la modifier pour la diffuser Est-ce qu'il ne faut pas plutôt comprendre "si la photo est petite, on peut bâcler le photomontage car cela ne se verra pas" ?

Si vous avez du temps à perdre et que vous agrandissez la photo, vous constaterez que des voitures roulent à contre sens sur cette portion du périphérique.

Regarder avec attention un document envoyé par l'UMP est donc une perte de temps d'après l'UMP...
De plus, dénoncer une manipulation est également une perte de temps maintenant...

Bien évidemment, il n’y a pas besoin de maquiller une photo pour montrer le périphérique parisien embouteillé ! Un grand nombre de Franciliens en font malheureusement l’expérience chaque jour.

Quoi qu’il en soit, nous remercions « Romain », que tout le monde a reconnu, pour son sens de l’observation et qui a contribué à accroître la notoriété de Roger Karoutchi.

On sait qu'on a les moyens techniques aujourd'hui de faire des montages que le commun des mortels ne pourra plus reconnaître. On peut travestir la vérité, montrer ce qu'on veut. Il y a un gros risque pour l'information de demain : "qu'est ce qui est vrai et qu'est ce qui ne l'est pas ?"

Il est indispensable que les groupes de presse d'information gardent une éthique parfaite. Certains comme l'AFP ou Reuters refusent toute retouche photo (même le recadrement il me semble). D'autres, comme la majorité des journaux d'information ne font pas de retouches mais s'autorisent à recadrer une photo (ce qui peut déjà en changer le sens). Et enfin, certains, se lâchent carrément (Paris Match).

Qu'un parti politique se permette d'avancer des arguments contre ses opposants en se reposant sur des mensonges (cette photo est un mensonge), cela peut conduire à toutes les dérives. Et pourquoi pas un jour déclarer la guerre à un pays parce que "bien évidemment, il n’y a pas besoin de maquiller une photo pour montrer que Saddam a des armes de destruction massive !"

D'accord, ce n'est pas les mêmes conséquences, mais c'est le début d'une lente dérive, qui si on n'y fait pas attention, arrive au même résultat !

Merci à Greg pour l'information