La France de demain
 
Agrandir / réduire l'article
Chiffres en perspectives

Deux chiffres à mettre en perspective :

  • +58% pour les salaires des grands patrons français en 2007 d'après l'Expansion
  • -28% de ventes dans les logements neufs (-60% dans certaines région comme la Lorraine !)

Certains s'augmentent pendant que d'autres s'apprêtent à déguster pour la seconde fois (une première fois en signant un gros prêt pour devenir propriétaire, et une deuxième en ayant sur le dos une maison qui vaudra bientôt moins que le prêt en question)

Welcome in France

 
Evaluez ce billet en lui donnant une note sur 5 : Vous pouvez aussi nous soutenir sur Wikio
Note : 5.0/5 pour 1 vote
 
Envoyer à un ami
‹ retour à l'accueil
Commentaires
1.   bubul  ›  vendredi 30 mai 2008 à 00:54

Pour ce qui est des salaires de ces grands patrons, on est très loin d'Henry Ford pour qui les salaires des dirigeants ne devait pas excéder 40 fois celui des employés ! Je trouve çà encore plus honteux dans le cas de patron incompétents comme J6M!

Après, peut être qui si le français râleur ne se refusait pas a tout actionnariat dans son entreprise, peut être aurions nous plus de poids dans un CA, pour mieux faire pencher la balance ?

Néanmoins, pour éviter certains raccourcis, il ne faudrait pas oublier que 90% des entreprises françaises comptent moins de 20 salaries, et que nombres de ces patrons, en rapport au nombre d'heures travaillées, ne gagnent même pas un SMIC horaire!

Pour en venir au second point, faut il se réjouir de ce genre d'annonce ? Pour ma part, toujours locataire, je suis le looser, parfois dénigré par les amis, la famille, la belle famille, refusant tout comportement mouton, dénonçant cette exubérance irrationnelle qu'est la bulle immobilière! C'est vrai, je jette mon argent par des fenêtres qui ne m'appartiennent même pas, j'ai pourtant lu Marx... mais est réussi a prendre le recul nécessaire pour ne pas suivre sans réfléchir, ne pas m'endetter sur 30 ans pour une mensualité 2 fois supérieur a un loyer équivalent... versé d'ailleurs a un ancien artisan qui a travaille dur toute une vie (son travail passe vaut il moins que mon travail actuel ?)

Après les tulipes, le sucre, internet et tant d'autres... une autre bulle est en en train d'exploser! qui malheureusement risque encore de faire plus de dégâts que le dernier krach de 1991, bloquant les emprunteurs sur des durées encore plus longues!

Donc, refusant d'être mouton et pigeon a la fois, d'être locataire d'un banquier, pour avoir pris le recul nécessaire, me documenter plutôt que de regarder des émissions lobotomisantes tels D&CO, ou autres émissions du genre, dois-je me lamenter du sort de ceux ayant cru a l'eldorado ? Pourtant, De Gaulle en son temps n'avait il pas claironne "les français sont des veaux"? Cette phrase me semble toujours d'actualité!

Mais pour être reconnu dans notre société, il semble malheureusement plus politiquement correct d'avoir tord en groupe que raison seul :-(

Pour ceux qui vont "déguster", qqes lectures qui aurait pu être faites avant de signer (d'ailleurs, ont il été forces de signer ?):

http://www.amazon.fr/LExub%C3%A9rance-irrationnelle-Robert-Shiller/dp/2909356213/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1212100656&sr=8-1

http://www.amazon.fr/nouvel-%C3%A2ge-capitalisme-Bulles-rebonds/dp/2213625549/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=books&qid=1212100781&sr=8-2

Et le lien Wikipédia vers la tulipomanie:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tulipomanie

Signé un locataire qui jette de l'argent par des fenêtres qui ne lui appartiennent pas ;-)

 
2.   Damien B  ›  mardi 3 juin 2008 à 13:26

Merci pour ton commentaires très pertinant.

Il me semble que Henry Ford avait plutôt parlé d'un facteur de 10 entre salaire de patron et d'ouvrier, ramené à 20 par son successeur de fils (à confirmer). Pourtant ce n'était pas réellement un dangereux gauchiste...

Pour les patrons, il est évident qu'il ne faut pas les mettre tous dans le même panier, loin de là ! De nombreux patrons de TPE/PME gagnent moins que nombre de leurs salariés pour ne pas prendre le risque de couler leur boite et de perdre certains de leurs collaborateurs précieux.

Ceux que je dénonce, à demi mot, sont les "grands" patrons, ceux qui pilotent des multinationales et jouent au monopoly avec leurs usines sans se rendre compte des drames humains qui en découlent. J'ai souvent l'impression que plus un patron prend de risque pour son entreprise (en y ayant mis toutes ses économies par ex), plus il est proche de ses salariés et moins il gagne de l'argent. Que pensez par exemple de la Pdg d'Alcatel qui vient de se faire voter un parachute doré alors que la boite prend de l'eau de toutes parts ?

Pour l'immobilier, je suis loin de m'en réjouir pour la simple et bonne raison que 95% des gens ayant acheté (dont moi) l'ont fait car "c'est mieux que jeter de l'argent par les fenêtres avec une location" ou "on peut y faire des gros travaux si on veut". Sauf que cette sagesse populaire a surtout, à mon avis, été orchestré par des banquiers ne cherchant qu'a placer des crédits immobilier à tout prix.

Au final, le dindon de la farce sera toujours la même personne : "le français moyen" et pas du tout le banquier donneur de conseils.

Le seul aspect positif de cet explosion de la bulle imo sera de rendre accessible l'accession à la propriété à des personnes qui ne pouvaient plus y prétendre. Bref, pour moi, un retour à la normal.

 
3.   philippe  ›  jeudi 5 juin 2008 à 22:05

Il reste encore beaucoup de travail à faire. Il faut poursuivre le combat. Etre chaque jour vigilants.

 
‹ retour à l'accueil
Trackbacks

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

 
Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

 
‹ retour à l'accueil
 
 
 
http://www.wikio.fr/a_la_une BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones meilleur site politique