La France de demain
 

JO : la France a des leçons à prendre de l'Australie

Lors de la visite de la flamme Olympique à Paris, les "hommes en bleus" chinois ont mené les opérations, commandant nos services de Police, choisissant quels étaient les journalistes qui n'avaient plus le droit de citer[1] et arrachant des drapeaux tibétains.

L'agence de presse AP nous apprend qu'il en sera tout autre en Australie :

Ted Quinlan, le chef de la sécurité du relais [de la flamme olympique] à Canberra, a réaffirmé que les “hommes en bleus” [les membres des services spéciaux chinois chargés d'escorter la flamme] n'auront aucune responsabilité dans cette sécurité.

« La réponse est non. Ils n'auront aucune responsabilité et, en fait, ils pourraient faire l'objet d'une arrestation si jamais ils portaient la main sur quelqu'un », a souligné Quinlan à la radio Australian Broadcasting Corp (ABC).

Bravo à l'Australie, eux ont au moins le courage de rester droit et logique avec eux même. Honte à la France.

Notes

[1] Il me semble que c'est un reportage d'Envoyé Spécial qui montrait des journalistes chinois, trouvant que leur collègue français devenait gênant, ont averti les officiels chinois. Ceux sont ont alors donné l'ordre à la police française de débarquer le journaliste du cortège officiel. Les policiers se sont exécutés malgré que le journaliste français ait été parfaitement en règle. Ils ont avoués, en caméra caché, que le problème venait du fait que c'était les chinois qui commandaient.

 

La Chine fait la loi en France ?

Quid de ces commandos chinois contrôlant la police française ?

 

La france et le boycott des JO de Pékin...

Que feriez-vous à la place à la place des grands dirigeants politiques ?

 

L'Express : la voix du gouvernement ?

Petit exemple de mal-journalisme...

 

Arrêt sur image revient

Mais c'est sur le net que cela se passe : http://arretsurimages.net/.

L'accès complet sera payant via un système d'abonnement original allant de 3 euros par mois à... rien du tout, mais seulement si on sait argumenter.

Daniel Schneidermann a le mérite de poser un regard critique sur la TV, ce que peu de personnes ou d'émissions sont capables de faire (même s'il en fait parfois trop).

 

Le Figaro travestit l'information

Ce "grand" journal de droite n'hésite pas à manipuler les sondages pour les faire aller dans leur sens. C'est beau le journalisme indépendant !!!

Merci à Christophe de Peuples.net

 

"Affaire des bourrelets" : comme en Chine et en URSS ?

Petit comparatif des méthodes d'une certaine presse française avec celles de leurs illustres homologues soviétique d'antan et chinoise d'aujourd'hui.

 

Les vacances de M. Sarkozy

Entre mensonges et menaces...

 

Popularité de Sarkozy : les vrais chiffres !

En lisant en détail les sondages, on découvre des choses assez étonnantes cachées derrière les chiffres à la gloire de Nicolas 1er.

 

Sarkozy vu de l'étranger

Comment la presse internationnale parle de Sarkozy ? De manière incroyablement différente de notre presse nationnale !

 

La politique économique de Sarkozy est critiquée en Europe

Loin de la vision donnée par les médias en France, Sarkozy a été sermonné par ses partenaires européens.

 

"Le Monde" d'Alain Minc et de Nicolas Sarkozy

Où certains journaux s'interrogent sur les liens entre le plus prestigieux journal français, un de ses patrons et le Président de la République...

 

La presse en danger ? Les journalistes s'interrogent.

Reportage au Forum Permanent des Sociétés de Journalistes.

 

Sarkozy saoul au G8 : info ou intox ?

La presse belge nous présente Sarkozy comme ayant été complètement "pompette" lors de la conférence de presse ayant suivie sa rencontre avec V. Poutine. Info ou intox ?

Mise à jour avec un lien sur Le Monde et légère révision de ma position...

Mise à jour avec les excuses du journaliste belge et les commentaires de l'étranger

 

Le dessin de la semaine (26 mai 2007)

Dessin de Delize
(Vu sur Yahoo)

 

Les médias et le Président

Première partie : les amis du Président

Qu'est ce qui fait un contre pouvoir au Gouvernement en France ? Est ce que c'est l'opposition, les associations et les syndicats ? Evidement que oui, mais est-ce pour autant suffisant ? Non ! Il faut que leurs paroles, discours et argumentaires soient relayés partout en France et pour cela les médias sont nécessaires. Sinon, ça ne serait que prêcher dans le désert (un peu comme ce blog ;-) )...